Print VS Digital

Depuis plusieurs années maintenant, le choix de la communication print, digitale voire multicanale est une interrogation pour de nombreuses entreprises. Mais existe-t-il vraiment une réponse unique ? Approfondissons quelque peu le sujet… Retour sur le print Pour en donner une définition standardisée, l’édition, communément appelé print, est l’ensemble des imprimés utilisés en marketing et en communication.

Depuis plusieurs années maintenant, le choix de la communication print, digitale voire multicanale est une interrogation pour de nombreuses entreprises. Mais existe-t-il vraiment une réponse unique ?

Approfondissons quelque peu le sujet…

Retour sur le print

Pour en donner une définition standardisée, l’édition, communément appelé print, est l’ensemble des imprimés utilisés en marketing et en communication. Catalogues, plaquettes, flyers, papeterie… Le print regroupe l’ensemble des supports tangibles que l’entreprise diffuse. Utilisé traditionnellement avant l’arrivée du digital, beaucoup le pense obsolète aujourd’hui, mais est-ce vraiment le cas ?

Invention attribuée à Gutenberg au XVe siècle, la feuille imprimée est ancrée (encrée !) dans l’histoire et la conscience collective. Elle apporte un aspect psychoaffectif au lecteur, et rend l’information facilement mémorisable. En effet, nécessitant une grande attention, le print a le taux de mémorisation le plus élevé parmi les moyens de communication.

Outre sa portée émotionnelle, l’imprimé à un impact durable dans le temps. Contrairement au digital, pas de fil d’actualité qui se rafraîchit, de lien expiré ou d’erreur 404…

Imprimer, c’est aussi l’occasion de laisser parler sa créativité, d’affirmer son identité. Son impact visuel est considérable et l’originalité vous permet de vous différencier de la concurrence. Choix de la forme, des matières, des couleurs et de la composition des textes : avec l’édition, vous maîtrisez votre image, votre discours et gardez la main sur sa diffusion sans risque qu’ils soient dénaturés.

Qu’en est-il du digital ?

Incontournable de la communication du 21e siècle, le digital offre une réactivité sans faille grâce à la mise à jour des informations en temps réel et permet de chiffrer précisément les retombées de votre communication (statistiques, données, nombre de clics…). Réseaux sociaux, site, campagne e-mailling… Quel que soit son format, l’interaction et l’implication des internautes en font l’outil idéal pour fidéliser votre clientèle.

Largement popularisée par les RS et les plateformes de diffusion en ligne, l’utilisation de vidéos ou de GIF est un atout supplémentaire pour le digital dont ne peut se targuer le print. Ne réclamant que peu d’attention et de concentration, ce nouveau format permet de toucher et de séduire un grand nombre de consommateurs…

Son coût de mise œuvre, en apparence minime, est aussi un argument qui a grandement contribué à son succès…

Maintenant, place au choix !

Comme nous venons de l’évoquer, le prix, critère souvent déterminant dans la prise de décision, donnerai un avantage au digital. Pour autant, les surcoûts nécessaires pour exister au sein d’un réseau mondial viendront rapidement à bout des économies offertes par ce mode de diffusion.

Une légende urbaine le voudrait aussi plus « vert »… Mais actuellement aucune étude n’a prouvé la véracité de cette affirmation : le comportement de l’utilisateur (temps de lecture, nombre de vues, stockage physique ou cloud, conservation ou recyclage de l’imprimé…) est le plus grand déterminant sur l’impact environnemental. Sur le long terme, le papier serait d’ailleurs plus « éco-responsable ».

Tout n’est donc pas si simple et les à priori ne vous seront pas d’une grande aide.
Tout d’abord, gardez à l’esprit que ce qui fera la qualité de votre site, de votre plaquette ou de vos post n’est pas son support, mais la qualité de son contenu, visuel ou éditorial… Et surtout sa pertinence : définir vos cibles, vos objectifs et votre ton sont les fondamentaux auxquels vous ne pourrez déroger.

À l’heure du choix, les hésitations seront nombreuses :
– diffusion massive ou ciblée ?
– contenu attractif et facile d’accès ou information riche et exhaustive ?
– UX novatrice ou design léché ?

Comment départager ces deux supports de communication, et d’ailleurs, le faut-il ?

Un peu, voire beaucoup des deux serait sans doute idéal… Jusqu’à ce que l’événementiel, la signalétique et les goodies ne pointent le bout de leur nez ! Parce qu’en effet votre stratégie de communication ne peut se limiter à cette interrogation « Print ou Digital ? ».
Alors, avant de foncer tête baissée vers de fausses évidences, faites-vous accompagner par un professionnel qui saura séquencer vos actions et répartir votre budget communication entre les différents supports selon vos besoins et ceux du marché.

Partager